Monthly Archives: January 2018

Pourquoi devrait-on cesser d’écouter ceux qui parlent au lieu d’agir ? Pourquoi les entreprises font-elles faillite ? Comment se fait-il que nous avons plus d’esclaves aujourd’hui qu’au temps des Romains ? Pourquoi imposer la démocratie aux autres pays ne marche jamais ?

Réponse : trop nombreux sont ceux qui dirigent le monde sans mettre leur peau en jeu.

Dans son livre le plus provocateur à ce jour, Taleb donne sa définition et ébranle les nôtres : qu’est-ce que comprendre le monde, réussir sa vie professionnelle, contribuer à une société juste ou injuste, détecter les non-sens et influencer les autres ?

D’Hammourabi à Sénèque, du géant Antée à Donald Trump, de Kant à Gros Tony, Taleb choisit ses exemples et montre qu’avoir quelque chose à perdre, vouloir accepter le risque, y voir une question de justice, d’honneur et de sacrifice, est pour les héros, les saints et bon nombre d’êtres humains épanouis… une essentielle règle du jeu.

 

The anachronism shown. The Phyla and Waves Models of Classification by Semiticists is not very scientific.

It would be an anachronism to assert that Italian is a dialect of Catalan, but safe to say that Italian comes from Latin. But when it comes to Lebanese (more generally NorthWestern Levantine), the “politically correct” Arabist-think-tank view is that is is derived from Arabic (Lebanese “dialect” of Arabic) to accommodate sensitivities — even linguists find arguments to violate the arrow of time to serve the interest of panArabism. In situations where there are similarities between a word used in Leb and Arabic, they insist it comes from Arabic not from a common root. (Most Lebanese are confused by diglossia as one is not supposed to write in the spoken language).

https://medium.com/east-med-project-history-philology-and-genetics/no-lebanese-is-not-a-dialect-of-arabic-e95320c164c